Flame of Akai Return


AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

essais

Partagez|

Inihy le retour (attention ça va saigner...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Inihy
Staff
Staff
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 35
Localisation : Alors si je ne suis pas sur un champs de bataille, je suis dans les bras de Larith pour... des raisons de sécurité
Emploi : Garde du corps personnel de Larith alors fais gaffe t'approche pas trop d'elle sinon je ... je ... je te casse la figure avec une cuillère à café et ça fait mal!
Divers : Tu sais ce que dis un vers de terre quand il sort d'un plat de spaghetti?




Dossier Militaire
Renseignements utiles:
Ressources :
:
MessageSujet: Inihy le retour (attention ça va saigner...) Sam 24 Déc - 15:36



Prénom : Inihy

Age : 27ans

Race : Hybride (voici la recette pour me créer attention il faut suivre les instructions à la lettre !: Un peu d'humain, un peu de démon, laisser reposer 9 mois et voilà le résultat!)

Lieu de Naissance : Les terres du Nord

Classe : Guerrière (ça va saigner faites gaffe )

Histoire : (en cours)

Venez entrez, n'aillez pas peur, je ne mord pas … enfin plus maintenant.
Vous désirez entendre mon histoire ? Eh bien voilà quelque chose de surprenant, en général les gens on peur de moi, et je dois avouer que mon histoire n'est pas des plus gaie.
Je ne vais donc pas commencer par le traditionnel « Il était une fois »

I)Le conflit avec l'Armée Écarlate:

Tout à commencé à ma naissance, je n'étais pas désiré, que voulez-vous,on ne choisis pas de naître. Ma mère hésita longtemps entre me tuer et m'abandonner heureusement pour moi ... heureusement quel plaisanterie... elle me laissa en vie et me confia à un homme qui n'était pas originaire de ses terres hostiles... oui les terres du nord, le même sang que ces monstres coulent dans mes veines.

J'eus une enfance des plus joyeuse avec Kashin le grand maître d'arme de Cashyan. Lorsque j'eus l'âge, mon père adoptif me fit prendre la voie des armes.
Ma sœur Kezen fut envoyer au temple pour suivre la voie de la Déesse Asshia.
Dans mon apprentissage, je ne fus pas seule, je fis la connaissance d'Isil une jeune fille qui venais d'un pays lointain. Elle était tout le contraire de moi, elle était apprécié des autres pas comme moi... Elle était la lumière et moi, je faisais les ténèbres, j'étais toujours seule, les gens avait peur car ils savaient qu'une part de démon sommeillait en moi.
Isil fut la première à venir vers moi et à devenir mon amie. Grâce à elle les ténèbres qui m'entouraient s'évaporèrent et laissèrent place au monde de la lumière.

Puis le jours de l'apprentissage arriva, j'allais devoir me séparer d'Isil pour évoluer dans la voie des armes. J'avais peur, je pensais ne pas être à la hauteur...
Mon entraînement durant 3 ans. Durant mon apprentissage, j'eus la chance de réussir à apprivoiser 3 élémentaire (non sans mal).
Le jour de mon retour tombait le même jour que les dix huit ans de Kezen. Je n'avais pas beaucoup de souvenir d'elle après tout, elle était partit à l'âge de quatre ans, j'avais à l'époque huit ans.
Mais ma plus grande crainte restais mes retrouvailles avec Isil. Elle avait toujours était forte, plus forte que moi ...Je m'étais promis de la battre, de lui prouver, non de me prouver que j'étais quelqu'un. Mais allais-je y arriver?

En chemin je vis une jeune femme d'une beauté splendide se faire agresser. Tout mon être était révolté, je ne pouvait pas la laisser comme cela. Je l'aidais donc et pour la première fois de ma vie, ma lame trancha la chaire d'un homme, le sang coulait sur ma lame et touchait ma peau. La sensation de l'acier broyant les os était plaisant, l'odeur du sang enivrant, la vison du corps convulsant divertissant. J'avais pris goût à cette sensation nouvelle.
La jeune femme s'approcha de moi et me remercia chaleureusement de mon aide. Puis elle me demanda simplement

"Comment vous appelez-vous?"

"Inihy"

"Inihy... Je vois alors c'est vous..."

Je ne comprenais pas pourquoi elle disais cela étais-ce à cause de ma réputation d'enfant terrible... sans doute, cela ne pouvait être que ça.
La jeune femme eut un petit sourire et me dit:

"Je me nomme Hallès, et j'étais très impatiente de te rencontrer, nous allons être lié toi et moi."

Que voulait-elle dire par lier? Je ne comprenais pas ce que cela signifiait, et je n'eus pas le temps de comprendre car Hallès se jeta sur moi et marmonna des mots incompréhensibles et comme pour sceller un pacte, elle m'embrassa. Je perdis connaissance.
Ma rencontre avec elle fut le début de ma descente dans les ténèbres.

Lorsque je repris connaissance, j'étais devant la maison de mon père adoptif et Hallès était avec moi .
J'étais dans un état secondaire, j'étais comme spectatrice. Mon corps bougeait mais je ne le contrôlais pas . Hallès, me disait d'avancer et je lui obéissais. Mon épée bougeait, ma lame tranchait, le sang coulait, sans arriver à me contrôler, je tuais les gardes et les domestiques de la maison dans laquelle j'avais habité. Les corps s'empilaient, les cris retentissaient , les suppliques se faisaient à peine entendre.
Puis le moment que je redoutait temps était arrivé, Isil se tenait devant moi. J'avais beau essayer de retenir mon épée, rien y faisait. nos lames s'entre choquaient. Son épée se brisa sous le choc des coups et ma lame entailla son épaule.
Au moment ou j'allais lui porter le coup de grâce mon père Kashin m'arrêta. A ce moment là, j'oubliais Isil et je me jetais sur lui avec la ferme intention de le tuer.
Le combat ne dura pas longtemps, ma lame eu raison de lui en le décapitant.
Des larmes coulèrent sur mes joues, pourquoi, pourquoi l'avais-je tué?

"Tu ne peux plus revenir en arrière, si tu ne veux pas mourir, tu dois me suivre" Me chuchota Hallès. Elle avait raison, je ne pouvais pas ignorer ce que j'avais fait, je n'avais que cette option, la suivre pour vivre.
En partant, Isil m'agrippa ma jambe et me dit:

"La prochaine fois que je te verrais Inihy, je te tuerai sois en sur"

Ne prêtant pas attention aux dires de mon ex meilleur amie, je suivais Hallès jusqu'à la base de l'Armée écarlate. Je fis la connaissance de Médion le chef suprême. Étrangement j'étais assez bien reçu.Medion était un homme imposant par tout les sens du terme. Il inspirait le respect et la terreur en même temps.
La première action qu'il fit en me voyant ce fut de me tendre une sorte de pierre craquelé.

"Prends cette pierre et vois celui que tu te dois de rencontrer"

Dès que je pris la pierre il me taillada ma main et le sang coula sur la pierre.
Dès que le sang toucha la pierre, je sombrais dans un profond sommeil.


Devant moi se tenait une sorte de squelette gigantesque, une voix semblait provenir de cet amas d'os.

"Viens à moi,toi qui par le sang à asservis ma lignée

J'avançais vers les ossement et sans comprendre comment, une sort de gueule géant goba mon bras.

"Dorénavant, je suis ton serviteur, ton sang scelle mon engagement."

La douleur était intense, mon bras me brûlait, l'amas d'os disparu et une marque se grava sur le bras qui avait était gobé. c'était la marque prouvant que Shéol m'appartenait.

Sept année s'écoulèrent, je ne vit que deux fois Médion, la première lors de mon entrée dans l'Armée Écarlate, la seconde lorsqu'il me confia Aknan, une épée qui avait était soit disant forgé avec du sang de démon. Cette épée avait la possibilité de s'envelopper de flammes noires. J'avais aussi appris à apprivoiser mon sang démoniaque. J'étais moins résistante qu'un démon mais au moins, je pouvais passer pour une humaine normal
J'avais bien avancé dans la hiérarchie de l'Armée, j'étais maintenant Général de la légion Pourpre , l'élite de l'Armée écarlate.

Je reçu une mission comme temps d'autre, je devais assassiner l'empereur de Cashyan, pour cela, je devais juste infiltrer le palais impérial. Nous savions de source sur qu'un bal masquait allait être donné dans deux jours. Je devais donc infiltrer la palais à ce moment là.
Cette fois ci, la mission devais se faire un solo, je ne devais pas commettre d'impaire si je ne voulais pas tomber et faire échouer la mission.

Savoir que je devais revenir à Cashyan me bouleversais un peu . Après tout cela faisait déjà sept ans que j'avais renoncer à une vie juste pour une vie rempli de ténèbres.

Soyons clair là dessus, j'aimais le sang coulant à flot sur les champs de bataille, l'odeur de mort qui se répandait une fois l'assaut fini. Mais le meurtre que j'avais commis me mettais mal à l'aise.

Le jour du bal arriva, j'infiltrais le palais sans problème. J'étais dans un coins de la salle de bal attendant le moment opportun pour assassiner l'empereur lorsque mon regard se posa sur une connaissance.
Isil, elle avait elle aussi gravit les échelons et était devenue Général en chef de l'armée impérial de Cashyan.

Quelle belle réussite
pensais-je

Puis je croisais le regard de la Grande oracle, elle semblait très proche d'Isil . Cette femme me rappelait quelqu'un mais je ne savait pas qui.

Puis enfin l'empereur fut annoncé, J'appris que l'impératrice était morte il y avait cinq ans suite à une grave maladie.

Et je la vis. Elle était tellement splendide, tellement belle que les mots me manquaient. Je ne savait pas qui elle était mais j'étais attiré par elle comme le papillon de nuit par la lumière.
Pour la première fois, je ne pensais plus à ma mission, je ne pensais qu'à elle. J'eus la chance d'avoir une danse avec elle, j'appris avec stupeur que cette délicieuse personne n'était autre que la princesse impériale Larith.

Les danses se succédèrent, et mon regard restait plongé dans le sien, je n'avais plus qu'une priorité, ne pas la laisser partir. Je ne voulais pas laisser disparaître ce rayon de soleil qui avait réchauffé ma triste vie.
Nos discutions devinrent plus profondes, j'appris énormément de choses comme par exemple que ma tête était mis à prix pour le meurtre de Kashin, qu'Isil avait rejoins l'armée impériale pour m'attraper et me punir de ce meurtre horrible, Kezen était devenue la Grande Oracle de l'empire.
J'appris même que Kezen était devenue assez proche d'Isil.
Plus le temps passait, plus les opportunité de tuer l'empereur se faisaient minces et plus je risquais d'attirer l'attention,
C'est d'ailleurs ce qui se passa, ayant danser pratiquement toute la soirée avec la charmante princesse, une main ferme se posa sur mon épaule et je fus surprise de voir Isil.

"Veuillez m'excuser mais j'ai l'impression de vous connaître "


Le masque que je portais me permis de faire mine de ne pas la connaître

"Je regrette, je n'ai hélas pas ce plaisir "

La jeune femme me regarda avec insistance et soudain lança

"Toi … je vais te tuer.... "

Joignant le geste à la parole, la jeune femme dégaina son épée et me menaça avec.

"Isil mais que te prend t-il de faire cela ? " Demanda Larith

"Cette femme n'est autre que l'assassin de Kasin, j'ai juré sur sa tombe de le venger, et je compte bien le faire ici même"

Que pouvais-je bien faire pour me sortir de là ? Mentir ? Non cela était impossible, si il y avait bien une personne qui pouvait me reconnaître c'était bien Isil.

"Toujours aussi impulsive à ce que je vois " Dis-je en enlevant mon masque.

Des cris d'effrois se firent entendre dans toute la salle.

"Au secours c'est Inihy le général démoniaque"

"Garde ! Garde !"

Je regardais mon adversaire et lui dit simplement :

"Je regrette aujourd'hui je ne suis pas venue pour toi ."

Mon regard se posa sur Larith

"Mais c'est pour elle que je suis venue "

"Inihy … tu … "

Avant même qu'elle ne puisse finir sa phrase, je me précipitais vers le balcon et je sautais pour échapper à une mort certaine.
Heureusement que Falgan (l'un de mes élémentaires me rattrapa), grâce à lui nous pûmes partir de Cashyan sans difficultés.

"Où allons-nous maître ? "

" Nul part."

Ma rencontre avec Larith m'avait fait réfléchir et m'avait fait prendre conscience que j'avais pris le mauvais chemins, et j'avais la ferme intention de changer radicalement pour me rapprocher de cette princesse qui occupait mes pensées.
Cette nuit là je ne rentrais pas au campement , ni les autres nuits. Mon absence mit hors d'elle Hallès qui se doutait bien que j'avais abandonné l'Armée mais elle aussi par la même occasion.

J'avais trouvé refuge dans une vieille maison délabrée dans la forêt d'Elderwood, la vie me semblait calme et je goutais enfin à une paix intérieur que je croyais disparu.
Les jours et les mois passèrent, cela faisait maintenant six mois que je vivais ainsi
Les jours et les mois passèrent, cela faisait maintenant six mois que je vivais ainsi, j'avoue que j'aurais aimé rester ainsi plus longtemps mais visiblement, Asshia en avait décidé autrement. Un jour visiblement comme les autre, je fus alerté par des bruits qui me rappelais trop un déplacement d'escouade. En me rapprochant, je remarquais vite que mon intuition était la bonne. Il y avait bien une escouade de l'armée Écarlate, qui traquait quelqu'un. Moi ? Non cela ne me semblais impossible, je n'avais laissé aucune traces, c'est alors que je perçu une autre présence.
Cette autre personne n'était autre que la Princesse impérial de Cashyan. Pourquoi était-elle là? Je n'en avait aucune idée, mais une chose était sûr, visiblement l'escouade en avait après elle. Sans faire de bruit, je me plaçais derrière elle et l'attira vers moi en prenant soin d'empêcher les probable cris de surprise de sortir.
La jeune femme sembla surprise de me voir ici. Je ne pus m'empêcher de lui demander ce qu'elle faisait loin de son palais, seule et poursuivit par les soldats de l'Armée Écarlate.

"Nous nous sommes fait attaquer par cette escouade, je me rendait en visite officielle à Kelmüs, ils ont décimé les gardes et Isil ... "

"Isil? "

"Elle m'a demandé de me cacher ici le temps qu'elle aille chercher des renforts"

"Je vois... Bon Princesse je vais vous faire sortir d'ici, et vous ramener à Cashyan"

Je savais fort bien que nos ennemis la retrouveraient si je la laissais seule et l'idée qu'elle se fasse blesser m'était insupportable. C'est ainsi que notre fuite commença, armée de mon épée démoniaque Aknan nous nous frayâmes un chemin sans trop grande difficulté. Cela d'ailleurs me semblais assez étrange, une vingtaine d'homme étaient à sa recherche et nous n'en rencontrions aucun.

"Maître à la sortie de la forêt il y a l'escouade qui vous attends, ils ont dû vous remarquer." Dit la voix de Falgan en sortant de mon ombre

"Je suppose qu'il n'y a aucun moyen de les éviter...."

Le silence de mon élémentaire m'apporta la réponse que je redoutais tant.

"Cette voix, elle venait d'où ?" me demanda Larith

"C'est l'un de mes élémentaire... mais nous en reparlerons plus tard si vous le voulez bien princesse. Iffrit, je te confie la princesse le temps que je fasse le ménage devant"

"Bien maître"Dit il en apparaissant dans une fumée noir

C'est ainsi que j'allais abattre ce qui me barrais le passage.
Le faite de tuer un homme ne me posais aucun problème, mais en tuer vingt là j'allais avoir un peu de mal. Heureusement pour moi que ce n'étaient que de simples soldats et le combat ne dura pas longtemps, la montagne de cadavres se construisit assez vite.

" Les simples soldats ne sont plus ce qu'ils étaient, le niveaux baisse dans l'Armée on dirait"

Larith fut quand même impressionné de voir tous ces corps. Une fois sortie de la forêt, nous nous dirigeâmes vers la capital de l'empire, je fis bien attention que personne ne nous suive.
Pour le plus grand bonheur de la princesse, nous rencontrâmes Isil et une partie de l'armée, pour mon plus grand malheur, je fus jeté en prison dans l'attente de mon procès pour le meurtre de Kashin.
J'étais assise dans les ténèbres de ma cellule, je faisais le point sur ma vie et je regrettais amèrement les choix que j'avais fait.

Ah si seulement j'avais rencontré cette princesse avant Hallès.

Oui , si je l'avais rencontré avant je ne serai pas devenue celle que je suis à présent.

Tu nies ce que tu es ?

Non je ne nie pas, je sais qui je suis, mais j'aurais pu être quelqu’un d'autre

Aurais-tu pus la protéger si tu n'avais pas eus cette puissance?

Je pense... enfin j'espère.

Ce que me disait Shéol n'était pas faux, j'avais tout fais pour avoir de la puissance, pour pouvoir montrer au monde entier que j'étais quelqu'un, la rencontre avec Hallès m'avais permis d'obtenir ce que je désirai mais à quel prix. Je m'étais égaré dans les ténèbres, je m'étais laissé emportée par mon sang démoniaque.
Il m'avais fallu plus de cinq ans pour le maîtriser à peut prêt correctement, mais les accidents n'étaient pas rare, je pouvais à tout moment re basculer dans son emprise.

Lorsque la porte de ma cellule s'ouvrit, je vis le garde peu rassuré qui me posa de futiles chaines. Même cette précaution dérisoire ne le rassurait pas.
Ma balade enchaînée se termina dans une pièces où se trouvait l'empereur et de nombreux nobles de l'empire.

Bon ben le moment de ma fin approche on dirait bien.


Je te trouves bien résignée.

Comment expliquer à Shéol que je ne voulais plus combattre pour essayer de vivre?

"Inihy tu es accusée du meurtre de Kashin et de t'être associée à l'Armée Écarlate , que plaides-tu ?"
dit Isil en lisant les chef d'accusation

"... que dire nier serai faux, donc je suis bien coupable des griefs qui sont retenu contre moi ."

"Elle le reconnait, elle est coupable à mort! "

"Tuons ce démons de l'Armée!"

Alors que les nobles donnaient leur propre verdict, une voix se fit entendre.

"Assez!"

Mon regard alla en direction de cette voix et je vis alors Kezen et Larith entrer dans le tribunal.
Un silence religieux s'instaura et lorsque la grande Oracle fut assise elle déclara:

"Aujourd'hui, la Déesse Asshia m'a parlé. "

Un brouhaha de murmure se fit entendre.
Puis elle me regarda:

"Inihy, toi qui es l'enfant de Medion, la Grande Déesse Asshia a décidé de ton sort. "

Quel honneur, une déesse me rends un jugement...


"Inihy, à partir de ce jour, tu serviras la Déesse Asshia "

"Comment ? Mais nous ne pouvons pas lui faire confiance"

"C'est une chienne de l'Armée!!!"

"Les décisions de la Déesse Asshia sont irrévocable. Inihy doit accomplir de grande choses pour la Déesse. Bien entendu, tu seras sous les ordres du général Isil "

Cette décision me laissa sans voix, pourquoi Asshia m'avait sauvé la vie? Je n'avais fais que tuer de pauvres innocents.

Isil vint m'enlever mes chaînes et me murmura à l'oreille:

" Je ne te pardonne pas ce que tu as fait, mais la Déesse à parlé. Ne t'approche ni de Kezen ni de Larith, sinon je te tuerais ."


J'étais un soldat craint par mes compagnons et par mes ennemis.
Je passais le plus clair de mon temps à m'entrainer. J'aurais donné ma vie pour revoir Larith, mais comme Isil me l'avait dit, je ne cherchais pas à la revoir.
Pourtant un jour, alors que je m'entrainais comme à l'accoutumée, je la revis.
Elle se tenait là devant moi en me souriant.

"Comment vas-tu Inihy?" me demanda t-elle simplement

" Je me porte bien Princesse, mais vous ne devriez pas être ici "

La jeune femme s'approcha de moi et posa sa main sur mon épée.

"Larith, tu peux m’appeler par mon prénom."

Appeler une princesse par son prénom était un privilège assez rare, seule les personnes très proches pouvaient le faire, me considérait-elle comme une amie?

"Très bien... Larith."

La jeune femme sembla heureuse d'entendre son prénom.

"Inihy, m'éviterais-tu? Cela fais six mois que tu as rejoins nos rang et je ne t'ai pas vu depuis ce temps"

Je ne pouvais pas lui dire décemment que c'était les ordres d'Isil

"C'est qu'en faite, je m'entraine, donc je n'est pas le temps de visiter le palais"

"Hum ... je vois alors tu vas prendre une pause, c'est un ordre." Me dit-elle en souriant.

Nous passâmes le reste de la journée ensemble, cela était tellement bon, je me sentais bien en sa compagnie et je compris vite que sa présence m'avait manqué J'avais rejoins les ténèbres à cause d'une femme qui avait su séduire la part d'obscurité de mon cœur, et j'avais était sauvé par cette femme qui avait su parlé à mon côté humain. J'avais pris ma décision, je ne me battais pas pour Asshia ou Cashyan, mais pour Larith.

A la fin de la journée, Larith s'approcha de moi et me dit

"J'espère te revoir très bientôt car tu m'as manquée"


Sans crier gare, elle déposa un tendre baiser sur mes lèvres.

Mes bras l'entourèrent . Je ne voulais pas la laisser partir.

"Larith..."

Elle me mit un doigt sur mes lèvres et me souriant simplement, puis elle me donna un pendentif

"Prends le Inihy, tu penseras à moi chaque jour. "

"Très bien mais en échange prends ça." dis-je ne lui tendant une broche

C'est ainsi que notre amour naquit.

C'est donc sous la bannière de la Déesse Asshia que je me battis. Les
hommes de l'Armée Écarlate tombèrent les uns après les autres.
La bataille finale arriva et les combats que je redoutais le plus arrivèrent. Le premier fut avec Hallès sur les rempart de la forteresse de l'Armée Ecarlate.
La jeune lycane essaya encore une fois de me faire basculer dans les ténèbres, mais cette fois cela ne marcha pas. En effet j'avais un certain contrôle sur ce sang que je maudissais.
Voyant que ses efforts étaient vint, elle décida de se battre sérieusement. heureusement pour moi, Isil arriva et mit fin à cet affrontement. en la faisant tomber dans le vide grâce à une flèche.

Le second combat fut plus difficile. En effet je me battais contre mon géniteur, et là personne ne pouvais m'aider. Pour battre un démon, rien de tel qu'un autre démon.
C'est ainsi que nos lames s'entrechoquèrent. La manière de Médion de combattre était tout simplement brutal. Tout était dirigé par sa force. J'avais ouïe dire lorsque j'étais sous ses ordres qu'il était le plus fort guerrier d'Akaï et ce combat montrait que sa réputation était juste.
A bien de nombreuse reprise, je fus projetée à droit et à gauche. Je n'avais pas beaucoup de solutions face à lui.
En faite, il n'y en avait qu'une seule, Shéol. Autant dire qu'invoquer un dragon des enfer que l'on ne maîtrise pas était assez risqué, mais que faire d'autre?
Ma décision était prise, je misais tout sur ce coup et puis je savais très bien que si je devenais incontrôlable, Isil m’abattrait sans remords.

Je me concentrais du mieux que je pus et dis simplement

"Toi qui a bu mon sang, toi qui est à mon service, aujourd'hui je t'invoque, donne moi la force dont j'ai besoin pour terrasser l’ennemi qui se dresse devant moi. Shéol mon corps t'appartient!"

Une *aura menaçante s’empara de moi et Shéol pris le contrôle de mon corps.
Spoiler:
 

Après mes souvenirs furent relativement inexistant. Lorsque je repris connaissance, Médion était mort et Isil se tenait au dessus de moi, son regard semblait être inquiet.


II)Qu'est -il passé après le conflit avec l'Armée Écarlate?


La vie reprit son cours, Isil devenant de plus plus proche de Kezen, chose qui ne dérangea point la Grande Oracle. Cashyan avait perdu son empereur durant cette guerre terrible, alors que tout le monde pensait que cet empire si fière allait tomber, Larith monta sur le trône et emmena Cashyan vers son âge d'or. Quand à moi, je restais auprès cette impératrice que j'aimais tant tout en restant discrète sur notre relation, car beaucoup de personne ne me percevais comme néfaste pour le futur de l'empire.



_________________


N'est pas mort ce qui à jamais dort, et au cours des siècles peut mourir même la Mort Invité





Dernière édition par Inihy le Mar 27 Déc - 11:26, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://return-of-akai.forum-pro.fr
Inihy
Staff
Staff
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 35
Localisation : Alors si je ne suis pas sur un champs de bataille, je suis dans les bras de Larith pour... des raisons de sécurité
Emploi : Garde du corps personnel de Larith alors fais gaffe t'approche pas trop d'elle sinon je ... je ... je te casse la figure avec une cuillère à café et ça fait mal!
Divers : Tu sais ce que dis un vers de terre quand il sort d'un plat de spaghetti?




Dossier Militaire
Renseignements utiles:
Ressources :
:
MessageSujet: Re: Inihy le retour (attention ça va saigner...) Sam 24 Déc - 15:42

III) Une nouvelle guerre commence


Une paix durable s'installa sur Akaï, du moins c'est ce que tout le
monde cru, en effet après seulement deux ans d’harmonie, une ombre vint
briser notre bonheur.
L'ancien continent disparut englouti dans un tourbillon gigantesque, un passage s'ouvrit entre Akaï et Ayalon pays oublié de tous durant plusieurs siècles.

La paix qui venait de s'installer fit place à une nouvelle guerre, a la tête des nouveaux ennemis, Makina une jeune femme dangereuse (et aux mensurations relativement impressionnante... désolé je devais le dire). Les anciens partisans de l'armée rejoignirent Makina dans sa quête de vengeance et je fus moi même surprise de voir qu'à côté d'elle se trouvait Hallès qui visiblement ne rêvait plus que d'une chose, se venger de moi .
C'est ainsi qu'après ma nomination de commandant en chef de l'armée impériale, je m'engageais dans cette guerre


Techniques :

*Démoniaque Flamme: Ordonne à son épée de s'embraser de flammes noires. Ces dernières consomment alors tout sur leur passage.

*Courroux
bestial : Quand le sang démoniaque d'Inihy se réveil, cette dernière obtiens une force phénoménale comparable aux démons.

*Invocation de Shéol :
Inihy laisse la place à Shéol qui donne sa puissance à son maitre,mais ce dernier ne se souviens de rien après.

Je tiens à m'excuser pour le pavé, mais j'ai essayé de résumé je vous le jure!

_________________


N'est pas mort ce qui à jamais dort, et au cours des siècles peut mourir même la Mort Invité



Revenir en haut Aller en bas
http://return-of-akai.forum-pro.fr
Asshia
Divinité
Divinité
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 23/12/2011



MessageSujet: Re: Inihy le retour (attention ça va saigner...) Mar 27 Déc - 11:28

Fiche validée

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Inihy le retour (attention ça va saigner...)

Revenir en haut Aller en bas

Inihy le retour (attention ça va saigner...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flame of Akai Return ::  :: Administration :: Présentations des personnages :: Fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit