Flame of Akai Return


AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

essais

Partagez|

Nazgul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nakiami
Staff
Staff
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 23




Dossier Militaire
Renseignements utiles:
Ressources :
:
MessageSujet: Nazgul Ven 23 Déc - 15:48


Nom de la créature:
Nazgul


Race:
Spectre de l'Anneau



Photo:





Histoire:


« Un par un, l'un après l'autre, selon leur force première et le bien ou le mal qui les avaient poussés au départ, ils devenaient esclaves de l'Anneau qu'ils portaient et tombaient sous l'empire de l'Unique, celui de Sauron. Ils devenaient invisibles à jamais et pour tous, sauf le porteur du Maître Anneau, et ils entraient au royaume des ombres. C'étaient les Nazgûl, les Spectres de l'Anneau, les plus terrifiants serviteurs de l'ennemi. »

Le Silmarillion - Les Anneaux de Pouvoir et le Troisième Âge


Les Nazgûl étaient autrefois des Rois Humains (Númenóréens, Haradrim, Hommes de l'Est) auxquels Sauron fit don d'Anneaux de Pouvoir. Ces Anneaux était Neuf des Dix-neuf Anneaux de Pouvoirs forgés par Celebrimbor et les Elfes-forgerons de l'Eregion pour Sauron. Durant plusieurs siècles, ces Rois utilisèrent leurs Anneaux selon leurs propres désirs, mais ces Neuf Anneaux était totalement sous le pouvoir de l'Anneau Unique de Sauron. Et bien que ces Humains vécurent plus longtemps que tout autre Humain grâce à leurs Anneaux, leur forme et leur substance s'estompa peu à peu, si bien que vers le vingt-troisième siècle du Deuxième Age, totalement corrompus, corps et âmes, par le mal, ils cessèrent d'être humains et devinrent des Spectres à part entière dont l'unique volonté était de servir Sauron, le Seigneur des Anneaux.

Ils étaient encapuchonnés de grandes capes totalement noirs qui recouvraient des hauberts de mailles et des casques de métal totalement noirs eux aussi. Mais ces sombres parures ne cachaient que des linceuls gris car leurs corps étaient totalement invisibles et à peine dotés de substance. Quiconque regarderait sous leur capuche s'effondrerait d'horreur devant ce vide lugubre. Parfois, apparaissaient aussi le reflet lumineux de deux yeux hypnotiques qui devenaient sous la colère des flammèches rouges.

Les Nazgûl possédaient de nombreuses armes, parmi elles des épées d'acier et de flammes, de noires massues et des dagues à la lame magique et empoisonnée.
Ils faisaient aussi usage de magie et connaissaient des sorts qui leur permettaient d'hypnotiser, de terroriser voire d'enflammer leurs victimes, et la malédiction de leur Souffle Noir était comme une peste de désespoir qui glaçait le cœur de leurs ennemis.

Ils étaient invulnérables face aux peuples mortels dont les armes ne pouvaient les toucher à moins qu'elles n'aient auparavant été sacrées par des sorts elfiques, et toute lame qui venait à les toucher tombait rapidement en poussière.

Au Deuxième Age, pendant près d'un millénaire, les Nazgûl, montés sur leurs noirs destriers, ravagèrent les Terres du Milieu selon le bon vouloir de leur Maître. Ils ne périrent que quand le Royaume du Mordor fut anéanti quant à la fin du siège de Barad-Dûr par la Dernière Alliance des Humains et des Elfes et qu'Isildur, le Seigneur Dúnadan du Gondor, ne tua Sauron et ne s'empara de l'Anneau Unique, ce qui provoqua la disparition des Nazgûl et de leur Maître.

Ils restèrent sans substance ni pouvoir pendant les treize premiers siècles du Troisième Age du Soleil, mais comme l'Anneau Unique n'avait pas été détruit, Sauron fut capable de reprendre forme. L'un de ses premiers actes fut de donner cette même possibilité. Les Neuf réapparurent alors dans l'Est et leur chef qui était aussi plus puissant d'entre eux s'installa dans le nord de l'Eriador où il fonda le Royaume d'Angmar et construisit la puissante citadelle de Carn Dûm. Des légions Orcs vinrent s'y installer et il fit tomber sous son emprise les Hommes des Collines des Landes d'Etten. Et durant plus de six siècles, le chef des Nazgûl, qui se fit désormais appeler le Roi-Sorcier d'Angmar, mena une guerre permanente contre les Dúnedain d'Arnor jusqu'à III 1974 quand la ville de Fornost tomba et fut détruite. Mais l'occupation du Nord par le Roi-Sorcier fut brève, car dès III 1975 son armée fut anéantie à la bataille de Fornost par les armées des Seigneurs-Elfes Círdan et Glorfindel ainsi que celles d'Eärmur, le Roi du Gondor. Mais cette défaite n'avait que peu d'importance pour Sauron et le Roi-Sorcier : la mort d'Orcs et d'Hommes des Collines, aussi nombreux soient-ils, était négligeable face à la destruction de l'Arnor.

Le Roi-Sorcier quitta ensuite l'Eriador ruiné à jamais et retourna au Mordor. Deux ans plus tard, Minas Ithil, la puissante citadelle de la frontière orientale du Gondor tomba. Les Nazgûl en firent leur quartier général qu'ils rebaptisèrent Minas Morgul. A partir de cette époque, le Roi-Sorcier fut aussi connu sous le nom de Seigneur de Morgul. C'est lui qui tua Eärmur, le dernier Roi du Gondor et qui attaquant incessamment le Gondor, à la fois avec ses armées et avec sa magie, éroda sa puissance, détruisit une partie de ses villes et ruina ses terres. Néanmoins, ce n'est pas avant III 2951 que Sauron se déclara ouvertement et revint au Mordor.

En III 3018, débuta la Guerre de l'Anneau, quand Sauron retrouva enfin la localisation de l'Anneau Unique et qu'il envoya les Neuf s'en emparer. Cette quête mena les Nazgûl dans la Comté à la recherche de Frodo Baggins, un Hobbit qu'ils suspectaient d'être le Porteur de l'Anneau.


Dès que la nuit tombe, vous devriez éviter les routes si vous tenez à votre vie...
Revenir en haut Aller en bas

Nazgul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flame of Akai Return ::  :: Premières armes :: Bestiaire-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit